vivre une réflexion d’une femme bretonne

Vie de femme : je me pose une question

 

Depuis peu de temps  j'ai débuté ma  réflexion   de femme  sur la nature de l'existence et  je me demande si c'est sérieux    de se poser cette  interrogation . Car  à quoi bon vivre si  de toute façon  la mort  est la fin! Pourquoi vivre est synonyme de mourir ? Comment concilier ce paradoxe de la vie ? Je veux dire  comment puis-je vraiment apprécier  une vie que je vais bientôt perdre ? Pour moi,  la signification  de la vie est trop  brutale pour que quelqu'un puisse vraiment la comprendre.
Comment peut on définir  la vie ?

A lire en complément : Comment habiller vos enfants à très bas prix ?


Au cours des années  les gens ont essayé de lui donner diverses définitions : vivre c'est s'amuser, la vie est un voyage,  la vie est une course et la vie c'est ce que j'ai faite d'elle .


1-le but de la Vie c'est de m'amuser : dans ce contexte  la vie est  un plaisir : les personnes  se consacrent aux plaisirs de la vie. Le plus important pour eux c'est de  passer des vacances, d' aller au cinéma,  aux relaxations.
2-La vie comme un voyage : la personne qui regarde  la vie de cette manière  n'est pas très ambitieux   il croit que la vie a une fin définitive qui ne peut pas être modifié.
3-La vie comme une aventure : contrairement à leurs homologues qui croient que la vie est un voyage,  les gens avec cet état d'esprit sont plus actifs et plus ambitieux. Pour eux la vie est juste un autre territoire passionnant à explorer.

A lire aussi : Mesdames, tous au salon de l'agriculture 2015

4-La vie comme une course : ces derniers veulent    faire  tout rapidement   et  dans la précipitation.