Communauté

Devenir journaliste reporter et mettre en valeur l’actualité

Le métier de journaliste reporter vous parle ? Si vous aimez suivre l’actualité locale, nationale ou internationale, et que vous souhaitez la relayer au plus grand nombre par le biais de l’écriture ou de la photographie, alors ce métier vous correspond. Découvrez dans notre fiche comment il est possible de devenir reporter avec passion.

Le reporter : une vision du monde au cœur de l’actualité

Le métier de journaliste reporter exige patience et détermination. En effet, c’est un métier qui implique une solitude dans le travail. Vous partez à la recherche de vos sujets et vous les traitez à votre manière pour ensuite proposer des publications.

A lire aussi : vivre une réflexion d'une femme bretonne

Le journaliste reporter est une personne de nature curieuse, ayant aussi un sens aigu du monde qui l’entoure. Avec le désir d’expliquer les faits et de les présenter au plus grand nombre, le reporter participe activement à donner du sens au monde qui l’entoure. Il contribue à la culture et à l’instruction des peuples, quels qu’ils soient.

Quelles sont les missions du reporter ?

Un reporter ou un photojournaliste peut se saisir des faits d’actualité et partir couvrir un événement. Il peut aussi les observer à distance et décider de traiter des sujets annexes, comme la réaction des gens.

A voir aussi : je suis un femme qui crée sa boutique en ligne

Un reporter se doit d’être présent au bon endroit et au bon moment, avant tout. Le journaliste reporter, comme sa dénomination l’indique, effectue des reportages sur des sujets aussi divers et variés que ce qui lui est donné de couvrir.

Ses sujets peuvent être locaux, nationaux ou internationaux, selon les possibilités. Le journaliste reporter n’a pas toujours le choix de ses sujets s’il a besoin de faire des “piges” pour vivre, mais son éthique montre sa droiture. Le reporter peut utiliser plusieurs moyens pour faire passer son message et son témoignage. La photographie, l’écriture, le film et son montage.

Le reporter, le reportage et la création

Dans tous les cas, la création aura son rôle à jouer dans la retranscription des faits. Le reportage de nouvelles courantes peut être réalisé, ou alors le reportage de fond peut être choisi, sur plusieurs mois voire plusieurs années. Le journaliste reporter pourra alors parler de son expérience en public et faire voyager son témoignage via des événements liés au journalisme, à la culture, etc.

En partant sur ton terrain, souvent, le reporter ne connaît encore rien ou très peu sur son sujet. Son rôle est de faire des parallèles, tirer des conclusions, émettre des hypothèses, sensibiliser à une cause et tout simplement donner de la visibilité à un fait qui est de première importance à ses yeux.

Commencer par des petits contrats

Le reporter n’a pas toujours le luxe, dans ses jeunes années, de faire des sujets passionnants qui lui seront achetés rapidement. Souvent, les journalistes reporters doivent commencer par du magazine ou de petits journaux locaux, avant de partir à l’aventure, si tel est leur souhait. Le fait local n’est pas moins intéressant que le fait exotique, par ailleurs, mais il va attirer plus de public.

Après son reportage (production), tout le travail annexe est essentiel (post-production). Montage, étayage, écriture, réécriture, propos, etc. Le journaliste reporter se met dans la peau d’un journaliste qui présente une fait inconnu au monde.

Quelles compétences pour être reporter ?

La curiosité vous anime, tout d’abord. En tant que reporter, vous ne prenez pas ‘non’pour une réponse et vous vous lancez à la découverte de ce qui vous semble important. Que ce soit pour couvrir un événement exceptionnel ou simplement le quotidien non moins passionnant de familles, de communautés, de professionnels, etc.

Le reporter et photojournaliste devra soigner sa posture et son attitude selon l’endroit où il se trouve. S’il est à l’étranger, son attitude sera remarquée. Il devra s’intégrer aux populations locales afin d’être au plus près de l’événement, ce qui parfois représente un danger que l’on connaît.

Aller au plus près des événements

Quand le journaliste reporter couvre la guerre, la famine, les crises environnementales ou des élections dans des points chauds du monde, il doit adopter un parti-pris. Ce parti-pris s’en fera ressentir dans son travail de photographie, d’écriture,d e film et de montage. Les reporters doivent donc être courageux, avoir du bon sens, de la ressource,e t savoir être débrouillards.

Dans son travail, le reporter effectue beaucoup de rédaction. La capacité à écrire et l’amour des mots doit être présent chez le reporter, sauf si sa spécialité est réellement le photo-reportage.

Aujourd’hui, de nombreux festivals ou prix récompensent le courage de ces reporters qui ont souhaité montrer des images inconnues du grand public.

La vie d’un journaliste reporter

Un journaliste reporter a souvent la vie prise par un agenda bien rempli. Rencontres, contacts, prises de paroles, démarchage, interviews, terrain, traitement des images, écriture, etc. On se situe dans la création.

Si vous souhaitez avoir une sécurité de l’emploi, il vous est clairement déconseillé de suivre cette voie-là, car vous devrez avoir affaire à des périodes de manque à gagner. Vous êtes un professionnel de l’information souvent indépendant et vous travaillez à votre compte. Vous défendez également la liberté de la presse, qui est un parti-pris en soi.

Quelles études pour être reporter ?

De nombreux sujets peuvent être couverts quand on est reporter. Le sport, la nature, la politique, les célébrités… Vous devez avoir une excellente culture générale. Des études de journalisme sont conseillées mais pas obligatoires. On peut en effet tout à fait devenir journaliste reporter en s”improvisant.

La base des compétences du reporter sont :

  • la rédaction ;
  • la photographie ;
  • la maîtrise des réseaux sociaux ;
  • la maîtrise des outils informatiques ;

Vous avez le choix entre suivre une licence de journalisme, ou aller en IUT pour faire un DUT en communication. Les choix sont nombreux. Le master de journalisme est réputé. Vous pouvez aussi intégrer l’institut français de la presse et vous informer sur les métiers de l’information.

La formation pour devenir journaliste reporter n’est pas figée et vous pouvez passer par divers canaux. Sachez que selon vos choix vous ne ferez pas les mêmes rencontres : très tôt, la politique peut être présente dans le milieu du journalisme.

Votre école de journalisme

L’école de journalisme que vous choisirez après le Bac déterminera une bonne partie du parcours que vous souhaitez faire. Que ce soit Infocom ou une ESJ (Ecole supérieure de journalisme), les débouchés et les “feelings” ne sont pas les mêmes.

Avant de tenter les concours et d’intégrer les écoles publiques ou privées de journalisme, renseignez-vous sur les parcours des journalistes reporters que vous admirez, par exemple. cela vous donnera une idée des parcours possibles. En école, vous pouvez vous spécialiser dans certaines disciplines comme la rédaction, le son, l’image et la photographie en parallèle, si cela vous intéresse.

Les IUT de Tours, Nice ou Lannion sont réputés pour former le jeune journaliste à sa future carrière. Les diplômes qui y sont proposés en information et communication sont à la hauteur de l’excellence exigée pour aller plus loin dans le métier. Les concours sont assez sélectifs : attention à bien les préparer.

Les écoles de journalisme proposent des cursus en général plus longs, aboutissant au master pour la plupart. Il faut aussi savoir que Sciences Po dispense un cursus journalisme.

Emploi, carrière et débouchés du métier de reporter

Un reporter peut espérer effectuer des stages lors de son cursus. Il va proposer des sujets, les étayer, les peaufiner et en devenir l’expert s’il le faut. Pratiquer le métier de journaliste reporter expose à des représailles, selon ce que dont vous parlez, et auprès de quel public, dans quel pays.

Dans le secteur de l’information et le presse, rien n’est neutre et il est important de le savoir, surtout si vous souhaitez rester indépendant. Vous aurez le choix de la presse écrite, de la radio, d’une agence de journalisme, etc. Vous pouvez aussi être affiliés à de grands journaux ou magazines, ou même créer le vôtre. En début de carrière, le SMIC est de mise pour les jeunes journalistes  reporters d’agence.

Réseau et publications

Avec l’expérience, vous vous créez du réseau et vous développez vos opportunités. Vous partez, vous revenez, vous traitez vos sujets, vous les présentez et vous tentez de décrocher des bourses pour financer vos projets.

Au fil du temps, si vous obtenez une renommée, des publications et expositions sont envisageables. Vous l’aurez compris, il n’y a pas de voie toute faite pour devenir journaliste reporter. Ce métier passion demande une indépendance d’esprit et votre parcours sera le reflet-même de cette indépendance.