Quels types de piscine peut-on installer dans son jardin ?

Vous êtes propriétaire de votre maison et vous disposez d’un jardin sur lequel il est possible d’installer une piscine ? Mais, vous vous demandez quelle piscine choisir ? Pour vous aider, voici un zoom sur les différents types de piscine disponibles sur le marché.

La piscine hors-sol

La piscine hors-sol se pose sur un sol et se présente sous différentes formes. La gonflable est la plus pratique. Vous la gonflez et la remplissez d’eau lorsque vous le souhaitez et faites l’inverse lorsque vous jugez que son utilisation est terminée. La piscine autoportante dispose d’un boudin qui se gonfle et qui s’équilibre et devient stable lorsque vous remplissez d’eau sa toile en PVC. Enfin, la piscine rigide est réalisée à partir de panneaux modulables en acier, en résine ou en bois. Cette dernière est la plus solide des trois. Pensez à investir dans une pompe bassin exterieur pour une circulation optimale de l’eau.

Lire également : Comment optimiser votre utilisation du webmail de l'AC Dijon : conseils et astuces

La piscine enterrée

Comme son nom l’indique, la piscine enterrée est creusée dans le sol et à un endroit précis pour y rester. Elle peut être en béton, en kit ou en coque. La piscine en béton a pour avantages d’offrir une longue durée de vie, d’être résistante et de s’intégrer parfaitement dans votre environnement et à votre terrain. Vous la sélectionnez en tenant compte de sa taille, de la couleur du liner et de sa profondeur. Pour son entretien, les pompes de relevage eaux usées sont conçues pour la vidange des piscines, dont celles enterrées. Son principal point faible est son coût et son impact environnemental par les déchets qu’elle génère lors de sa construction. Un permis de construire ou une déclaration est requise.

La piscine semi-enterrée

La piscine semi-enterrée est composée d’une partie dans le sol et d’une autre partie hors du sol. Elle est construite avec différents matériaux : bois, kit, coque, béton ou métal. Les piscines semi-enterrées offrent les mêmes avantages que celles entièrement enterrées. Elles durent dans le temps, se montrent esthétiques, se fondent dans le décor de votre habitation et s’adaptent à tous les types de terrain. Par ailleurs, comme le bassin possède une partie hors-sol, les saletés et les débris végétaux pénètrent moins dans la piscine. Dans la plupart des cas, un permis de construire ou une autorisation préalable est indispensable.

Lire également : Trouver un emploi à Rennes : conseils, astuces et offres d'emploi

Articles similaires