Quel est le rôle des énergies renouvelables dans la lutte contre le changement climatique ?

Au XXIème siècle, le changement climatique représente l’un des défis les plus importants pour l’humanité tout entière, car plus urgente et plus complexe. Les principaux responsables de l’augmentation des températures mondiales sont en premier lieu les gaz à effet de serre (GES) entraînant des conséquences environnementales, économiques et sociales d’envergure. Parmi les solutions envisagées pour une lutte efficace contre le changement climatique, les énergies renouvelables sont en bonne place. Quel est alors le rôle clé des énergies renouvelables dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre ? Comment lutter contre le changement climatique avec les énergies renouvelables ? 

Mieux comprendre le changement climatique

Aucune solution ne peut être trouvée à un problème si le problème en question n’est pas bien compris ni bien cerné. Dans le cas du changement climatique, il s’agit des variations à long terme des températures et des régimes météorologiques observées depuis la période de l’ère industrielle. Ces changements sont pour la plupart causés par les activités humaines (combustion de charbon, de pétrole et de gaz) qui piègent la chaleur dans l’atmosphère et provoquent un effet de serre renforcé (niveau élevé de dioxyde de carbone dans l’air). Les conséquences sont entre autres la fonte des glaciers, la montée du niveau des mers, les événements météorologiques de plus en plus extrêmes, les perturbations des écosystèmes, de la biodiversité et des sociétés humaines.

A voir aussi : Stratégie SEO : voici son utilité expliquée

Les énergies renouvelables : une solution durable ?

Face au problème du changement climatique, les énergies renouvelables se présentent comme une solution durable en ce sens qu’elles sont des sources d’énergie inépuisables et écologiques. Parmi les énergies renouvelables, on peut citer l’énergie solaire (le panneau solaire la rochelle), éolienne, hydraulique, géothermique et la biomasse. Contrairement aux énergies fossiles, les énergies renouvelables n’émettent pas ou peu de gaz à effet de serre lors de leur utilisation. Elles représentent alors une alternative durable pour répondre aux besoins énergétiques croissants de l’humanité tout en préservant l’environnement.

Réduction des GES grâce aux énergies renouvelables

Dans la lutte contre le changement climatique, plusieurs gaz à effet de serre ont été identifiés et répertoriés. Les 04 principaux GES relevés par le Groupement des Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat sont entre autres la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote ou azote nitreux (N2O). Plusieurs États et gouvernements ont commencé par adopter des stratégies et politiques par le biais de la Conférence des Parties (COP) pour réduire les émissions mondiales des GES.

Lire également : Qui est la femme de John Surtees ?

Plusieurs États industrialisés ont alors fait un virage à 180 degrés dans plusieurs domaines avec l’appui de spécialistes comme Allaire du temps. Dans le secteur de la production d’électricité par exemple, une étude de l’AIEA a montré que les énergies renouvelables pourraient aider à réduire les émissions de CO2 du secteur énergétique de 70 % d’ici 2050. L’Allemagne et le Danemark ont montré l’exemple en produisant, depuis 2020, 50 % de leur énergie électrique à partir de sources renouvelables. Les innovations des technologies en matière d’énergie renouvelable ont également permis ces dernières années d’utiliser les différentes solutions d’énergie propre dans tous les autres domaines de l’économie.

Articles similaires