Famille

Date de naissance : estimer sa date d’accouchement

Vous avez fait le test de grossesse et voilà, il est positif. Félicitations donc ! Il faudra maintenant se préparer pour accueillir ce nouveau membre de la famille. Mais quand est-ce qu’il va arriver ? Quand allez-vous accoucher ? Vous pouvez calculer vous-même votre DPA ou la date prévue d’accouchement. Découvrons ensemble comment faire l’estimation de cette date, de ce grand moment.

La DPA, c’est quoi ?

Après avoir appris cette bonne nouvelle, il faudra prendre rendez-vous chez votre gynécologue-obstétricien, chez une sage-femme ou chez votre médecin traitant. Peu importe le professionnel de santé chez lequel vous vous rendez, il va vous parler directement de la DPA, la date prévue d’accouchement ou la date présumée d’accouchement. Pour faire son estimation, il va se munir du disque de grossesse.

A découvrir également : Comment faire un bébé : conseils pratiques

Pour ce faire, il va vous questionner sur la date de vos dernières règles. Il vous donnera par la suite une date bien précise pour avoir cette DPA. Il est à préciser qu’il s’agit d’une date théorique.

L’importance de connaître sa date d’accouchement

Lors du rendez-vous chez le professionnel de la santé, c’est cette DPA qui vous sera annoncée en premier lieu. Pour vous, comme pour le professionnel de santé qui vous accompagne, il est important de connaître cette date pour plusieurs raisons :

A découvrir également : Ne plus vivre chez ses parents, ça change la vie !

  • Pour élaborer un suivi de grossesse adapté. Lorsque vous donnez la date de vos dernières règles, le gynécologue, la sage-femme ou le médecin va avoir votre DPA et votre date de début de grossesse. Il pourra ainsi mettre en place un bon suivi de grosse pour contrôler la bonne croissance de votre petit bout.
  • Pour prendre les bonnes décisions médicales en cas de dépassement de terme. En effet, si après la date prévue d’accouchement, votre bébé n’arrive pas toujours, il est exposé à un risque de souffrance fœtale. Là, les médecins devront alors prendre des dispositifs, notamment déclencher l’accouchement.
  • Pour calculer vos congés de maternité. Cette date est également nécessaire sur le plan administratif, car c’est sur base de celle-ci qu’on va calculer vos congés de maternité.

Comment estimer cette date d’accouchement ?

Même si c’est votre premier enfant, vous devez savoir qu’une grossesse dure neuf mois. Cependant, cette information ne suffit pas pour déterminer la date exacte de l’accouchement. En effet, pour être sûr, il faut avoir la date de début d’accouchement et prendre en compte les spécificités à chaque femme.

Il existe tout de même un système de calcul qui vous donnera votre DPA, notamment la date prévue pour l’accouchement. Pour ce faire, prenez la date du premier jour de vos dernières règles. Ajoutez à celle-ci quinze jours et les neufs mois de grossesse, soit 39 semaines. Pour faciliter les comptes, munissez-vous d’un calendrier.

Prenons un exemple concret. Si vous avez le 1er juin comme date de premier jour des dernières règles, il faut ajouter 15 jours. Vous aurez donc 15 juin comme date estimée de l’ovulation. Il faut par la suite ajouter les 39 semaines, ce qui nous donne en DPA le 15 mars.

L’application de suivi de grossesse pour faire le calcul plus rapidement

Estimer sa date d’accouchement n’est pas si simple. Avec un calendrier, vous pouvez vous perdre dans les calculs. Pour faire simple, vous pouvez avoir recours à une application mobile de suivi de grosse ou à un calculateur de DPA sur un site en ligne. Là, on vous demandera d’entre la date du premier jour de vos dernières règles et vous aurez votre DPA.

Certains programmes sont plus précis et il se peut qu’on vous demande d’autres informations, notamment la durée de votre cycle.

DPA, peut-on s’y fier ?

Votre médecin traitant vous a donné une date pour l’accouchement. Comprenez qu’il s’agit là d’une date approximative. Votre bébé peut donc très bien arriver avant ou après cette date indiquée. Les situations dont les bébés naissent à neuf mois de grossesse exacte sont rares. Si vous vous êtes trompé d’un jour ou deux de votre date des dernières règles, vous pouvez déjà avoir une erreur dans le calcul de la DPA.

Pour l’estimation de votre date d’accouchement, le professionnel de la santé se base sur le fait que vous avez un cycle menstruel de 28 jours et une ovulation qui s’est produit au 14ème jour du cycle. Toutes les femmes ne fonctionnent pas ainsi, donc on peut avoir une marge d’erreur sur cette date prévue d’accouchement.

Une DPA plus fiable lors de l’échographie du premier trimestre

Même si vous connaissez votre médecin traitant depuis toujours, il ne pourra pas vraiment faire le suivi de votre grossesse. Vous devez prendre rendez-vous chez un gynécologue-obstétricien. C’est le spécialiste le mieux placé pour ceci. Il peut vous donner une première DPA, mais cette dernière peut changer lors de l’échographie du premier trimestre.

Lors de cette échographie, le gynécologue-obstétricien va prendre la mesure de la longueur cranio-caudale du bébé pour avoir une date de début de grossesse plus ou moins exacte. Il va donc faire les calculs à partir de cette date. Là encore, on peut avoir une marge d’erreur de plus ou moins cinq jours.