Santé

ORL : définition du métier

Un ORL est un professionnel de santé, spécialiste de toutes les maladies auditives de l’humain. ORL signifie médecin oto / rhino / laryngologue, ou oto-rhino-laryngologiste. Il s’occupe de toute la sphère ORL, des oreilles au larynx en passant par le nez. Mais comment devenir spécialiste ORL et qu’implique ce métier ?

Les missions du médecin spécialiste ORL

En tant que médecin spécialiste, l’ORL ou oto-rhino-laryngologue concentre son travail sur la zone des oreilles, du nez et de la gorge chez l’être humain. De nombreuses maladies peuvent affecter cette zone. Le médecin apporte son expertise, son conseil et reçoit en consultations sur prescription d’un médecin généraliste.

A lire en complément : La fermeture des cabines de bronzage pour lutter contre le cancer

L’ORL réalise également des opérations de chirurgie liées à sa spécialité et prescrit des médicaments et des traitements qu’il juge efficaces. Afin d’exercer en tant qu’ORL, des études longues en médecine sont attendues, ainsi que des compétences bien spécifiques.

L’ORL est différent de l’orthophoniste et ils ne sont pas à confondre. L’ORL peut cependant rediriger vers un orthophoniste pour régler des troubles liés à la sphère ORL et ayant endommagés la capacité de parole chez le patient.

A découvrir également : Quelles sont les caractéristiques des plafonds soufflants P-BOX ?

Vous pourrez retrouver un spécialiste près de chez vous dans cet annuaire des médecins ORL.

Traiter des pathologies ORL diverses et variées

Les diverses pathologies liées à ce que l’on nomme communément la sphère ORL peuvent affecter le visage, le cou, le pharynx, le larynx, les oreilles (en interne). La guérison de ces pathologies est le but premier de la mission du médecin ORL.

Ces pathologies peuvent affecter les personnes à tout âge et entraîner de graves troubles de l’audition, de la déglutition, de la perception auditive, olfactive ou gustative. Les cordes vocales sont aussi le domaine de prédilection de l’ORL, qui est en lien avec les chanteurs, par exemple.

Ronflements, allergies, perte d’odorat… les analyses effectuées par le médecin ORL visent à trouver la cause de ces pathologies et de trouver ensuite les solutions adéquates en fonction du patient.

Quelles compétences sont requises pour devenir ORL ?

Avant toute chose, le médecin ORL, comme tous les médecins, sont tournés vers l’humain. Ils font le serment d’Hippocrate et doivent remplir leur mission en soignant les gens sans s’acharner. Le médecin ORL a le don d’empathie et d’écoute, de compréhension. Il doit avoir la curiosité nécessaire pour aller chercher à tout prix la cause du problème physique qui n’est autre qu’un symptôme d’autre chose.

Selon son ouverture d’esprit, le médecin ORL peut faire des po,nts et des parallèles entres les diverses pratiques de la médecine à travers le monde. Concevoir l’être humain comme un tout constitué d’un esprit et d’un corps (approche holistique) permet de plus en plus de faire le lien entre le psychique et le physique.

Le médecin ORL est en lien avec ses confrères et ses consœurs et redirige vers d’autres spécialiste s’il sent que ses compétences sont limitées ou que d’autres médecins pourraient venir en aide à leur patient. Une grande ouverture d’esprit est nécessaire ainsi qu’une capacité à la remise en question est nécessaire chez tout médecin.

Concevoir le patient dans sa globalité

Si l’ORL peut prescrire des analyses de base, il peut aussi orienter vers d’autres confrères spécialistes, notamment en médecines douces, s’il le juge utile. L’allopathie n’étant pas le seul moyen de soigner le corps, tout médecin est aujourd’hui amené à évaluer une pathologie en prenant en compte le cas particulier et non le cas général qui n’admet qu’une approche et qu’un seul traitement.

La capacité à faire de la recherche et à prendre du recul et à faire le lie est donc un plus dans le métier du médecin ORL. Que son patient soit enfant ou adulte, il lui doit le même respect et la même attention. Certains ORL sont spécialistes des nourrissons et enfants en bas-âge et peuvent être amenés à travailler dans les hôpitaux spécialisés. Les problèmes de surdité sont un sujet courant que l’ORL aborde.

Les études nécessaires pour devenir ORL

L’ORL doit poursuivre un cursus général de 6 ans en médecine générale avant de pouvoir se spécialiser. Il est rigoureux et sérieux. Ces 6 années lui apprennent à adopter la fameuse posture médicale, une posture et une attitude que peu de thérapeutes improvisés possèdent.

Durant son cursus, l’ORL aborde des spécialisations comme les tumeurs, les troubles de l’audition, du sinus, du nez et bien d’autres. Au terme de son cursus, l’ORL peut exercer en tant que libéral ou au sein d’un hôpital. Trouver un emploi en tant qu’ORL peut s’avérer difficile si l’offre est plus importante que la demande. Un emploi d’ORL peut en revanche se trouver rapidement dans les endroits géographiques plus reculés.

Au total, il vous faudra compter 11 années d’études pour devenir ORL. Vous comptez la PACES et les années d’études en général, puis la spécialisation ORL. Vous serez formés en université (fac de médecine), dans la ville de votre choix en fonction des possibilités de cursus. Les études de médecine sont souvent coûteuses et impliquent une rigueur renommée. Les concours sont très sélectifs et exigent des futurs médecins un sérieux inégalé.

Débouchés et salaire d’un ORL

Un médecin ORL, avec sa spécialisation peut ouvrir son propre cabinet ou être rattaché à un hôpital, en fonction de ses choix de vie et des possibilités qui s’offrent à lui.

Il peut gagner entre 4000 et 2000 euros brut par mois, selon sa patientèle et sa renommée. Cet emploi permet donc de bien gagner sa vie. Les débouchés quant à eux sont réduits mais spécialisés. L’ORL peut devenir audioprothésiste, travailler dans l’humanitaire, être affilié à Médecins sans Frontières ou à la Croix Rouge Française. Les compétences de l’ORL sont recherchées, ce qui lui permet de se diversifier au cours de sa carrière et si besoin, de changer d’emploi ou de spécialité.

Dans le monde et notamment dans les pays en voie de développement, les compétences des médecins ORL sont très recherchées. Un ORL en France peut tout à fait partir en mission humanitaire de manière épisodique ou être entièrement rattaché à des missions humanitaires dans des pays étrangers dans le besoin.

Les zones rurales sont en demande d’ORL. Il est primordial d’écouter cette demande et de consulter les offres d’emploi quitte à revoir ses choix de vie.