Entreprise

Le contrat à terme : outil de spéculation et de couverture ?

L’univers financier est composé de plusieurs possibilités permettant aux investisseurs d’acheter et de vendre. Les contrats à terme constituent une possibilité intéressante qui permet de spéculer sur le marché financier. Mais, ils servent aussi de couverture contre les risques de change. En quoi consiste un contrat à terme et quels sont les éléments qui le composent ? En quoi les contrats à terme peuvent représenter un outil de spéculation et une bonne couverture ?

Qu’est-ce qu’un contrat à terme ?

Le contrat à terme est un engagement entre deux parties sur l’achat ou la vente d’un produit, à une échéance et à un prix stipulés à l’avance. On parle également de future. Le contrat à terme se compose essentiellement de trois éléments : l’actif financier ou le produit faisant l’objet de l’achat ou de la vente, le montant fixé pour la transaction et le terme qui est l’échéance à laquelle la transaction sera effectuée. L’actif financier est également appelé le sous-jacent. Les actifs financiers peuvent être divers. On peut ainsi retrouver des devises, des produits agricoles, des matières premières et des produits financiers.

A lire aussi : Les femmes bretonnes chefs d'entreprises : leurs 3 qualités

Voulez-vous découvrir le marché des contrats à terme ? Faites un tour sur une plateforme dédiée à cet effet pour en savoir plus. Vous pourrez trader des contrats à terme et vous faire assister par des spécialistes dans le domaine.

Un outil de spéculation

Lire également : Comment aménager un fourgon pour les travaux publics ?

Le contrat à terme est un outil qui permet de parier sur les fluctuations de prix des actifs financiers sur le marché pour en retirer un gain. Notons évidemment que le résultat peut aussi être l’inverse. Lorsque vous vous engagez à acheter un tel produit à un montant déterminé et qu’à l’échéance le prix a augmenté, vous pouvez tout simplement effectuer votre achat et revendre le produit pour obtenir le surplus.

Mais, dans le cas où le prix aurait baissé, vous devrez toujours effectuer votre achat au prix convenu, mais vous avez le choix d’attendre une hausse future pour le revendre et obtenir un gain. Une revente dans l’immédiat serait une perte. Il peut aussi arriver que le prix stagne : dans ce cas, il n’y a ni gain, ni perte dans l’immédiat.

Un outil de couverture

Dans un contrat à terme, le montant à débourser pour la transaction est fixé d’avance. Ce qui représente une bonne couverture en cas de hausse d’une devise. Même si votre devise connaît une hausse avant l’échéance de votre contrat à terme, l’achat de votre produit se fera au prix fixé. C’est un excellent moyen de se prémunir contre les risques de change. De même, si vous êtes du côté du vendeur, même si la devise connaît une baisse avant l’échéance du contrat, vous recevrez le montant fixé dans le contrat à terme.

Tout va dépendre donc de la position dans laquelle vous vous trouvez, acheteur ou vendeur, et des variations du cours des devises. Le marché des contrats à terme peut être intéressant, mais il comporte évidemment des risques, qu’il faudra savoir minimiser en s’informant et en se formant pour mieux se défendre sur le marché financier.