Quel est le prix moyen d’une assurance pour un jeune conducteur ?

assurance pour un jeune conducteur

Vous venez d’avoir votre permis de conduire ? À présent, vous devez souscrire une assurance adaptée à votre profil avant de circuler en toute liberté. Les diverses garanties vous protègent et couvrent certains dommages que vous pouvez causer. Puisque vous êtes un jeune conducteur, le prix de votre contrat varie en fonction de certains critères. Voici tous les détails.

Votre profil

Le premier élément sur lequel les établissements se basent pour vous proposer un prix assurance jeune conducteur est votre profil en tant qu’assuré. En réalité, lorsque vous roulez pour la première fois une voiture, les organismes vous considèrent comme une personne à risque. Pour eux, vous n’avez pas encore fait vos preuves et vous êtes susceptible de créer régulièrement d’énormes dégâts.

A lire en complément : Quel véhicule d'occasion acheter en 2020 ?

Dans ces conditions, ils appliquent une majoration de 100 % sur votre contrat au cours de la première année. Avec le temps ou au bout de trois ans, cette clause est supprimée. Concrètement, pendant la deuxième année, la surprime s’applique à 50 %. La troisième année, elle passe à 25 % et lors de la 4e année, elle ne figure plus sur le contrat.

Par contre, vous ne devez pas commettre d’accident durant cette période. Notez également que le tarif est généralement très élevé. La cotisation peut atteindre les 1200 euros par an. Elle baisse à chaque anniversaire du contrat si vous n’avez pas de malus.

A lire en complément : Comment faire quand on a perdu sa carte grise ?

Vos antécédents de conduite

Vos antécédents de conduite influencent aussi le prix assurance jeune conducteur. Ils désignent selon les assureurs votre historique au volant. En réalité, certaines personnes ne souscrivent pas un contrat, mais sont déjà titulaires de permis depuis deux ans au moins. D’autres individus sont passés du statut de conducteur secondaire à conducteur principal sans signer une clause.

Dans ces conditions, vous devez présenter vos antécédents de conduite. L’historique doit s’étaler sur une durée de trois ans minimum. L’idée est de rassurer la compagnie que vous n’êtes pas une personne à risque.

Par contre, si vous avez moins de 23 ans et que vous faites assurer votre voiture pour la première fois, vous êtes considéré comme « jeune conducteur ». Vous n’avez pas besoin d’intégrer dans vos dossiers un historique de conduite. Le contrat s’établit quasiment de la même manière que celui d’une personne qui vient de décrocher son permis.

Le type de voiture

assurance pour un jeune conducteur

Le prix assurance jeune conducteur dépend aussi du type de voiture que vous roulez. En réalité, le tarif varie en fonction du modèle de véhicule que vous avez. La marque et la motorisation constituent également des éléments à prendre en compte lors du calcul des frais d’assurance. Plus la maison de fabrication est reconnue, plus le montant grimpe.

Le principe reste le même pour la puissance du moteur. Si le nombre de chevaux est important, le prix d’assurance connait une augmentation. Alors, pour un début, l’idéal est d’éviter de prendre un véhicule de nouvelle génération.

L’état de la voiture joue aussi un rôle primordial. Le tarif de la couverture des automobiles neufs est beaucoup plus élevé que celui des moyens roulants de deuxième main.

En gros, pour ne pas voir le montant de votre assurance auto flambé, choisissez un véhicule d’occasion à faible puissance pour les trois premières années.

La zone géographique

La zone géographique influence également le prix assurance jeune conducteur. En effet, dans certaines régions les cas de vol automobile sont plus importants que dans les autres contrées du territoire. Alors, si vous résidez à Paris, le montant de la garantie peut être relativement plus élevé que celui d’une personne vivant à Grenoble par exemple.

Pour ce faire, les établissements vous proposent un contrat d’assurance tout risque. L’idée est de couvrir à la fois les dégâts que vous pouvez causer à un tiers, mais aussi de prévenir les cambriolages. En plus, cette formule est économique.

Si la situation géographique influence le prix de l’assurance jeune conducteur, c’est également en partie à cause de l’affluence routière. Les villes où le trafic est important constituent un risque permanent pour les novices. Dans ces conditions, les organismes n’hésitent pas à revoir le tarif de la couverture à la hausse pour en tirer profit.

Articles similaires