Santé

Découvrir le métier de psychologue

Et si vous deveniez psychologue, afin de mettre vos compétence au service des personnes dans le besoin ? La psychologie est une discipline passionnante pour qui s’intéresse à l’être humain dans toute sa complexité. On vous fait découvrir ici les missions du psychologue, les tenants et les aboutissants de ce métier ainsi que les possibilités de formation de psychologue.

La psychologie et le métier de psychologue

La psychologie implique de nombreuses connaissances, un savoir-faire et un savoir-être indéniables. Le psychologie se positionne en tant que thérapeute. Il vient en aide à des milliers de personnes grâce à son métier.

A lire en complément : Mesdames, profitez de la semaine du goût pour découvrir de nouvelles saveurs

Que ce soit sur un accompagnement occasionnel ou un suivi régulier et intensif, le psychologue s’adapte et peut aborder les troubles mentaux des adultes comme des enfants, selon sa spécialisation.

Le psychologue fait bien souvent de son emploi un travail de type libéral, qu’il peut exercer en clinique (psychologue clinicien) ou en cabinet uniquement. Les psychologues peuvent également exercer dans le milieu public, notamment dans les institutions, les établissements scolaires, etc. Pour exercer son activité en toute légalité, le psychologue doit avoir une formation et un avoir suivi un cursus de psychologie adapté.

A lire en complément : L’augmentation mammaire : les dangers

Les missions du psychologue

Aujourd’hui, consulter un professionnel de la santé et du bien-être psychique est presque devenu chose courante. Les raisons qui nous y amènent sont multiples et variées. Choc, traumatisme, souhait de résoudre certains conflits internes, inhérents à la famille et aux relations… La psychologie s’intéresse de près aux mécanismes de l’humain et à ses comportements et réactions psychiques et mentales, face à une situation donnée.

Tout état de détresse mentale doit pouvoir être écouté car il génère du stress. ce stress est bien souvent incompatible avec un mode de vie tout à fait “normal”. C’est pourquoi le psychologue intervient activement dans cette écoute du patient. Son rôle est de lui permettre de libérer la parole sur un ou plusieurs sujets.

Il amène le patient à s’interroger de manière saine sur les bonnes questions, sur lui-même, ses schémas et ses perceptions de la vie et des événements traumatiques. Les psychologues ont pour mission de permettre au patient de suivre une thérapie s’il le souhaite. En ce sens, la toute première séance, celle de la rencontre et de l’exposition du problème, est déterminante, tant pour le psychologue que pour le patient.

Accueillir, écouter, consolider, orienter

Tout psychologue pousse son patient à aller vers une introspection saine. Si le patient juge que la méthode employée ne lui convient pas, il est important de le signifier et de trouver “la bonne écoute” et le psychologue qui sera en mesure d’apporter le soutien escompté. Par son écoute, son attitude, sa réactivité, sa posture et ses réponses, le psychologue amène activement le patient à évoluer sur son propre chemin de compréhension.

Le travail de psychologie qui existe entre le patient et son psychologue est parfois difficile, car il appuie sur des facettes de notre vie que l’on aurait préféré garder secrètes. Cependant, le rôle du psychologue étant de libérer la parole, celle-ci ne demande qu’à être entendue. Une fois déposée dans ce cabinet ou en clinique, cette parole n’appartient plus au patient, ce qui fait partie des étapes fondamentales de la guérison psychique et de l’acceptation.

Amener la confiance thérapeutique du patient

Le psychologue peut être dans l’écoute active ou dans une écoute passive : le patient choisira le mode d’écoute qui lui convient le mieux. Il ne juge pas, et incite le patient à être en confiance de manière à se délester des poids qui l’empêchent d’être lui-même.

Si le patient a déjà des antécédents de suivi psychologique ou psychiatrique, il est important que le psychologue soit au courant. Pour cela, le psychologue pose des questions, apprend à connaître son patient. Il peut être un soutien ponctuel, notamment dans le processus de sevrage, après d’autres thérapies liées à l’addiction.

Quelles compétences sont nécessaires pour être psychologue ?

Afin de devenir psychologue, de grandes compétences et qualités humaines sont exigées. Il s’agit de prendre au sérieux la souffrance des patients et d’accueillir leur douleur avec professionnalisme.

Que ce soit pour une thérapie de couple, une thérapie comportementale, un accompagnement épisodique pour des enfants ou des adolescents, le psychologue est totalement professionnel avec ses patients. Ses qualités humaines permettent au patient de se confier et de se libérer.

L’humain au cœur de tout

Le psychologue a pour mission d’aider ses patients à surmonter un passage de vie difficile : avec ses connaissances et son savoir-être, il oriente le patient sur les points essentiels de son travail psychologique. Dépression, anxiété, angoisse, deuil, maladie, pulsions suicidaires, etc.

Les psychologues exercent un métier qui est tourné vers l”humain et doivent donc refléter cet aspect. Tous les métiers de la santé n’exigent pas d’empathie aussi forte : les psychologues ont un métier qui doit mettre en avant cette qualité. Le patient se sentant écouté, il est plus à même de vouloir résoudre son problème par lui-même. Bien souvent, les réponses sont en effet en nous : l’introspection doit être sainement accompagnée.

De manière plus concrète, le psychologue doit savoir prendre du recul, être organisé et faire la différence entre vie professionnelle et vie privée.

Comment devenir psychologue ?

Les psychologues qui exercent en clinique, en maison de santé ou en hôpital sont tous passés par un cursus commun d’études de psychologie. Cette formation s’effectue en université, à commencer par un Bac + 3 en psychologie (Licence). Afin d’avoir le titre de psychologue, il faut être titulaire d’un Master (Bac + 5).

Les disciplines gravitant autour de la psychologie et vous permettant d’accéder au métier de psychologue sont les suivantes :

  • Psychologie clinique, psychologie du développement, psychologie et ressources humaines, métiers de l’éducation, psychologie dans le social ;
  • Sciences cognitives, sciences et technologies ;
  • Prévention des risques professionnels, ressources humaines ;
  • Intervention sociale, aide psycho-sociale et accompagnement des publics spécifiques ;

Après votre Licence, il est souvent possible de continuer son cursus en Master, puis même en Doctorat (Bac + 8) afin de devenir chercheur mais aussi enseignant.

Il existe l’Ecole des psychologues praticiens de Paris et Lyon (EPP), qui est privée. Le CNAM de Paris propose également un cursus axé sur la psychologie au travail.

Si vous souhaitez vous orienter vers la psychologie scolaire, il faut avoir enseigné 3 ans en tant que professeur des écoles et avoir une Licence de psychologie.

Salaire et débouchés de carrière pour un psychologue

Le salaire d’un psychologue dépend de ses choix de vie et de l’organisme auquel il est rattaché. En général, un jeune diplômé perçoit entre 25 et 35 000 euros brut annuels. Cette somme peut monter jusqu’à 45 000 euros brut annuels en fin de carrière.

Pour les débouchés de carrière en tant que psychologue, en France, l’emploi en tant que psychologue est très varié. Une fois diplômé, vous avez le choix d’exercer à votre compte, en cabinet, en clinique ou en hôpital. Vous pouvez aussi vous insérer dans le milieu éducatif selon votre spécialisation, ou dans le domaine du social si votre formation vous le permet.

Enfin, tout psychologue peut aujourd’hui intervenir auprès des entreprises, notamment concernant les risques psycho-sociaux. Il peut effectuer des stages de coaching ou de présentation pour sensibiliser les salariés et les managers à leur propre psychologie, afin d’éviter les risques de burn-out, de suicide ou de dépression, notamment. Aujourd’hui, les risques psycho-sociaux sont pris très au sérieux.