La fermeture des cabines de bronzage pour lutter contre le cancer

C’est devant le risque de cancer avéré que l’Agence nationale de sécurité sanitaire a publié un avis dans lequel il recommande la fermeture des cabines de bronzage. Une recommandation faite devant le risque avéré de cancer. L’interdiction de ces cabines pourra permettre de lutter contre cette maladie.

Les utilisateurs de ces cabines pensent que leur peau est préparée au soleil

Ces derniers ne sont pas conscients que ces moments passés dans les cabines de bronzage ne protègent aucunement leur peau contre les coups de soleil. Les rayons ultraviolets dont est exposé le corps viennent s’ajouter aux rayons du soleil. Cela peut conduire au développement d’un cancer à long terme.

A voir aussi : Après la fermeture de la maternité de Le Blanc, un bébé naît aux urgences

L’Agence nationale de sécurité sanitaire a dévoilé d’étonnants chiffres dans l’expertise publiée le 10 octobre. Les informations fournies précisent que le fait de s’exposer aux rayons ultraviolets avant l’âge de 35 ans ne fait qu’augmenter le risque de développer un cancer de la peau de 60%.

Il est aussi précisé que 3% des cancers de la peau chez les jeunes, pourrait être attribué aux séances de bronzage en cabine.

A lire également : Astuce d'une femme : Masque nourrissant pour les cheveux secs

Que dire de l’utilisation des crèmes solaires lors du bronzage ?

Il peut être difficile de mesurer l’impact des crèmes solaires sur la limitation de l’impact des rayons ultraviolets sur la peau. En effet, il n’existe aucune preuve que la crème solaire peut aider à une protection contre le cancer de la peau lors d’une séance de bronzage en cabine.

Vous pouvez cependant trouver des crèmes de bonne qualité en vous rendant sur http://www.helioscience.org/. Pour vous prémunir contre les risques d’être victime d’un cancer de la peau, vous pouvez veiller à une surveillance régulière de votre peau, ou être suivi régulièrement par un médecin.

Le type de cancer de la peau le plus dangereux

Le type de cancer de la peau le plus dangereux est le mélanome. Malgré sa dangerosité, ce n’est pas le type de cancer de la peau le plus répandu. Les cancers de la peau qui sont des carcinomes représentent 80% des cancers. Ces types de cancers se développent à partir de l’épiderme proprement dit.

Ce type de cancer peut présenter des signes lors de son apparition. Il peut s’agir d’un bouton persistant ou d’une croute qui peine à cicatriser. Une fois que ces signes apparaissent, il faut rapidement voir un dermatologue. Il s’agit d’un type de cancer qui ne conduit jamais à des métastases et qui peut être guéri.

Les risques de la surexposition aux rayonnements UV artificiels

Les risques de la surexposition aux rayonnements UV artificiels sont nombreux et ne doivent pas être pris à la légère. Les cabines de bronzage, bien qu’appelées ‘solariums’ pour donner une image plus saine, émettent des rayons UV qui peuvent endommager notre peau.

En premier lieu, il faut souligner que les rayons UV artificiels peuvent causer des dommages irréversibles à l’ADN présent dans nos cellules cutanées. Cela peut conduire à des mutations génétiques potentiellement cancéreuses. Ces rayons peuvent affaiblir le système immunitaire et altérer sa capacité à combattre les cellules cancéreuses.

La surexposition aux UV artificiels peut aussi accélérer le processus de vieillissement prématuré de la peau. Elle favorise l’apparition de rides profondément marquées, d’une pigmentation inégale et d’une texture rugueuse. Ces signaux visibles du vieillissement cutané sont principalement dus à une dégradation du collagène et de l’élastine présents dans le derme.

Il faut noter que certaines personnes sont plus vulnérables aux rayonnements UV artificiels que d’autres. Les personnes à la peau claire, les enfants et les adolescents sont particulièrement sensibles et courent un plus grand risque de développer des cancers cutanés.

Il faut mentionner qu’il existe une corrélation entre l’utilisation régulière des cabines de bronzage et le développement du mélanome, le type de cancer de la peau le plus dangereux. Une étude scientifique a démontré que l’utilisation des cabines avant l’âge de 35 ans augmente considérablement ce risque.

Les alternatives au bronzage en cabine pour avoir un teint hâlé en toute sécurité

Il est indéniable que le bronzage est souvent associé à une apparence saine et attrayante. Il existe des alternatives plus sûres pour obtenir un teint hâlé sans compromettre notre santé. Voici quelques options à considérer :

Les autobronzants : Ces produits cosmétiques contiennent un ingrédient actif appelé dihydroxyacétone (DHA) qui réagit avec les acides aminés présents dans la couche supérieure de la peau pour produire un bronzage artificiel. Les autobronzants sont faciles à utiliser et offrent une alternative sans risque aux cabines de bronzage.

Les lotions et sprays bronzants : Ces produits peuvent être appliqués directement sur la peau pour obtenir un effet bronzant temporaire. Ils fonctionnent en colorant légèrement la surface de la peau, donnant ainsi l’apparence d’un teint hâlé naturel.

L’exposition modérée au soleil : Bien qu’il soit important de se protéger contre les rayons UV nocifs du soleil, une exposition modérée peut aussi aider à obtenir un léger hâle naturellement. Il est recommandé de limiter le temps passé au soleil aux heures où les rayons UVB sont moins intenses (généralement avant 10 heures du matin ou après 16 heures).

Articles similaires