Bretagne

Les femmes bretonnes peuvent se mettre à la mécanique !

Maîtriser les notions de base en mécanique est un minimum pour tout conducteur de véhicule. En Bretagne, les femmes se sentent de plus en plus attirées par la mécanique et veulent plus d’autonomie pour l’entretien au quotidien de leurs véhicules. Le principal concessionnaire de la région offre des cours gratuits aux femmes bretonnes pour répondre à leurs besoins et mieux se rapprocher de leur clientèle. Focus.

Une initiative appréciée des bretonnes

Les femmes bretonnes sont réputées pour leur engagement et leur sens de la responsabilité, mais aussi leur pouvoir d’achat de plus en plus grandissant. De grandes marques automobiles et des sociétés d’assurance automobile sont implantées dans la région pour acquérir cette clientèle particulière. Nissan Espace 3 a décidé de faire la différence en leur donnant l’opportunité de développer de nouvelles compétences. Cette initiative a été bien saluée par les femmes, qui veulent s’intégrer dans l’univers macho de la mécanique. En effet les sessions de formation offertes jusqu’ici ont été de véritables succès et de nombreux autres programmes se succéderont pour couvrir entièrement le besoin de formation.

A voir aussi : Madame, faites une pause avec la méditation

L’importance des cours dispensés

La formation offerte est une réelle opportunité pour les femmes de réaliser des économies sur le budget de réparation automobile. En effet elles paient des sommes importantes et font même l’objet d’une surfacturation dans certains garages à chaque petit bobo. Ces cessions de formation offertes par les concessions de Nissan leur permettent d’acquérir des techniques de réparation adaptées à leurs voitures et à mieux comprendre leur fonctionnement. Dans un cadre propice et agréable, elles sont accompagnées par des encadreurs professionnels, qui leur donnent des notions de base et des astuces importantes pour réussir dans la mécanique. A l’issue de leur formation, les apprenantes mettent en pratique les connaissances acquises au quotidien et deviennent mieux attentives à la sécurité routière.

Lire également : La fermeture des cabines de bronzage pour lutter contre le cancer