Comment se débarrasser d’un véhicule en panne ?

Se débarrasser d’une voiture en panne n’est pas une tâche facile. Cela exige certains critères indispensables. Car, vous ne pouvez pas l’abandonner n’importe où, parce que l’abandon d’une épave dans la nature est sanctionnée par la loi.  Que ce soit sur un parking, dans la rue ou même en rase campagne, cela n’est pas autorisé.  Dans la suite de notre développement, nous vous donnerons les moyens qu’il vous faut pour vous débarrasser de votre voiture hors usage, d’une façon concise et précise.

Que signifie épave ?

Un véhicule hors usage qui peut porter malaise à l’environnement est appelé épave. Une voiture en panne sera estimée comme une épave lorsqu’elle peut être ranger dans l’un des deux groupes suivants : les véhicules gravement endommagés (VGE), ou les véhicules économiquement instables (VEI).

A lire également : Quel est le poids d'un scooter électrique ?

Votre automobile peut être appelée VEI par un expert, lorsque celle-ci se retrouve en panne avec des frais de réparation très élevés, au-dessus du prix de la voiture quand elle était neuve. On désigne aussi la voiture comme VGE quand la mise en circulation de cette dernière présente un danger important pour l’utilisateur, mais aussi pour les usagers qui sont dans les environnements proches.

Signaler à un épaviste pour rapatrier le véhicule en panne 

Il y a plusieurs moyens dont vous pouvez faire recours pour rapatrier votre véhicule. Parmi ceux-ci, faire appel à un épaviste est la meilleure approche. L’épaviste ratifié est un professionnel qui assume la prise en charge d’une voiture en panne pour la réorientation et la propreté de la nature. Il peut être amené à procéder à la séquestration de ces épaves de véhicules dans ce cadre.

A lire aussi : Quelle cylindrée scooter sans permis ?

Astuces faciles pour se débarrasser d’une épave de voiture ?

Le travail de l’épaviste est d’accomplir le traitement du véhicule en panne ou hors d’usage pour le recyclage. C’est dans le respect d’un certain nombre de règles que cela se fait pour protéger l’environnement, mais aussi pour être en uniformité avec les règles administrative.

En effet, vous devez donc être sûr de faire appel à un professionnel automobile : le spécialiste de la prise en charge d’épaves ratifié par la préfecture pour l’enlèvement de l’automobile hors d’usage.

L’atout dans le fait de faire appel à un épaviste (centre VHU agréé) est la possibilité de restitution de votre véhicule en panne. Vous pouvez vous renseigner sur internet de l’estimation du coût de traitement de votre épave en fonction de la période où le temps et entrer en appropriation du prix de reprise indiquée pour votre voiture si vous êtes d’accord avec les conditions.

Ensuite, une fois l’épaviste contacté par le biais de son site internet, il peut faire le déplacement pour recycler votre vieux véhicule . Cet appel est absolument gratuit sauf si ce sont des cas particuliers. Vous pouvez donc être amené à payer les frais de déplacement quand il s’agit d’une longue distance à parcourir.

Dès que cela est possible, vous pouvez choisir aussi vous-même de déposer la voiture . Peu importe ce qui arrive, l’épaviste vous facilite la tâche  et met son réseau de casses automobiles agréées à votre disposition. Pour réaliser l’enlèvement de votre épave automobile en toute légalité, quelques documents sont exigés.

Majoritairement, vous aurez à apporter un certificat de non-âge, institué par vous-même en tant qu’ancien propriétaire et apporté à l’épaviste , le nouvel acquéreur. Vous pouvez aussi faire une déclaration de cession  du véhicule via le formulaire disponible en ligne, rajouté avec une copie de pièce d’identité et la carte grise à barrer.

En conclusion , vous êtes libre de choisir différents moyens pour vous débarrasser de votre véhicule hors usage en toute légalité. Faites appel un centre VHU agréé est l’une des solutions préférables, car cela vous permet de bénéficier du prix de votre vielle voiture, d’un service bénévole de dépannage jusqu’au lieu d’endommagement et d’un arrangement pour les démarches administratives essentielles.

Articles similaires