Santé

Le métier de préparateur en pharmacie

En France, le métier de préparateur en pharmacie est un secteur porteur. Ce métier exige du sérieux et de nombreuses compétences techniques et scientifiques. Découvrez avec nous le métier de préparateur ou préparatrice en pharmacie ainsi que la formation nécessaire pour accéder à de l’emploi.

En quoi consiste le métier du préparateur en pharmacie ?

Le préparateur en pharmacie a de nombreuses responsabilités. Il travaille en général en pharmacie ou même parfois au sein d’un hôpital ou d’un laboratoire. Un préparateur en pharmacie constitue le bras droit et l’assistant de prédilection du pharmacien.

A lire également : Mesdames, faîtes attention à la pollution intérieure

Il faut savoir qu’un préparateur en pharmacie peut travailler dans plusieurs endroits différents, selon son poste et ses choix de vie professionnelle. La vente de produits pharmaceutiques reste la mission principale de cet élément-clé des rouages de l’industrie pharmaceutique.

Les missions du préparateur en pharmacie

Le préparateur en pharmacie ou la préparatrice en pharmacie a pour mission de préparer des ordonnances de médicaments, mais aussi de faire de l’accueil au niveau de l’officine. Au contact constant avec la clientèle, le préparateur en pharmacie conseille et aide les personnes qui se rendent en pharmacie.

A découvrir également : Mesdame, connaissez-vous la marche active ?

La vente de produits et de médicaments ne nécessitant pas de prescription médicale est son domaine. Le préparateur en pharmacie gère également les stocks de l’officine et contrôle les besoins en réassort externe. Il peut aussi préparer les ordonnances médicales reçues afin que les clients trouvent leur commande prête lors de leur passage.

Quelles connaissances doit avoir le préparateur en pharmacie ?

En tant que professionnel du secteur pharmaceutique, le préparateur en pharmacie doit avoir un certain nombre de connaissances. Il n’est pas pour autant un professionnel de santé ni un professionnel médical. La formation suivie pour devenir préparateur ou préparatrice en pharmacie n’a rien à voir avec la formation d’un pharmacien.

Le préparateur en pharmacie a des connaissances en accueil, en conseil, en commerce et vente, en gestion de stocks, en prise de commandes et en achat auprès des fournisseurs.

Posologies et interactions médicamenteuses

En tant que conseiller, le préparateur en pharmacie doit posséder des connaissances sur les posologies des médicaments. Les interactions médicamenteuses doivent aussi être contrôlées par le préparateur en pharmacie, afin de ne pas mettre en danger le client.

Même si parfois on peut partir du principe que les personnes sont au courant, il vaut mieux conseiller et prévenir, que guérir. Une vigilance et du bon sens sont donc de mise pour remplir correctement son rôle de préparateur en pharmacie.

Enfin, l’un des rôles mineurs de la préparatrice en pharmacie à l’arrivée d’un autre préparateur en pharmacie dans l’officine consiste à être chargé de sa formation, compte tenu de son expérience.

Le suivi Assurance maladie et mutuelle

Le préparateur en pharmacie a également une grande responsabilité dans le suivi des ordonnances et la transmission électronique aux diverses caisses d’Assurance maladie. Il doit donc connaître la manière dont fonctionne le système de remboursement, ainsi que le système des mutuelles.

Du fait de ses connaissances, le préparateur en pharmacie s’assure que ses clients sont bien à jour sur leurs souscription de mutuelle, car cela peut avoir des conséquences sur leur budget santé.

Par ailleurs, il est à noter que la majeure partie des préparateurs en pharmacie sont des femmes préparatrices en pharmacie. Elles peuvent aussi bien travailler en hôpital, mais restent généralement rattachées à une officine.

La préparatrice en pharmacie en hôpital

Si le préparateur en pharmacie exerce au sein d’un établissement de santé ou d’un hôpital, il intervient globalement comme un important soutien aux équipes médicales et aux divers services.

La préparatrice en pharmacie a alors un rôle bien précis, qui est de s’assurer que chaque service soit fourni en médicaments adéquats. Le rôle du préparateur en pharmacie en établissement de santé participe fortement au bon fonctionnement des services. C’est un facilitateur qui fournit des services dont on peut difficilement se passer, notamment sur la gestion des stocks.

En hôpital, lorsque des pics d’affluence interviennent et que de nombreux malades sont dans le besoin, la présence du préparateur en pharmacie est appréciée. Elle permet aux équipes de se concentrer sur le rôle premier des professionnels de santé : le soin.

Comment devenir préparateur en pharmacie ?

Des études rapides et une formation courte suffisent à devenir préparateur en pharmacie. Vous devez posséder le baccalauréat. Une fois le Bac (scientifique de préférence) en poche, l’orientation conseillée est le Brevet professionnel (BP) de préparateur en pharmacie.

En deux années, vous pouvez accéder à un emploi stable et pérenne en officine, en laboratoire ou au sein d’un établissement hospitalier. Grâce à cette formation courte et efficace, vous acquérez toutes les connaissances théoriques et pratiques nécessaires au métier de préparateur en pharmacie.

Le BP préparateur en pharmacie et le Diplôme d’Etat

Cette formation de préparateur en pharmacie est de niveau Bac. En effectuant une alternance, vous abordez directement le volet professionnel du métier et de vos missions. Cependant, avec un simple BP, il n’est pas possible d’exercer votre métier dans une pharmacie.

Une année de plus est nécessaire afin de décrocher le Diplôme d’Etat de Préparateur en pharmacie hospitalière. Vous avez la possibilité d’accéder à une équivalence de diplôme en effectuant une Validation des acquis par l’expérience (VAE). Cette formation est inscrite au Registre national des certifications professionnelles (RNCP) et équivaut à un Bac + 2.

Au cours de cette formation pour devenir préparateur en pharmacie, vous abordez des disciplines variées comme la toxicologie, l’homéopathie, la chimie et les diverses maladies et pathologies.

Salaire et débouchés de carrière pour un préparateur en pharmacie

Le préparateur en pharmacie commence sa carrière au SMIC et peut rapidement gagner 2000 euros brut mensuels selon l’évolution et l’expérience. Ce salaire varie en fonction du lieu de travail, de la région, de l’employeur et du secteur (public ou privé).

Les débouchés, quant à eux, sont les suivants : de nombreux postes en officine sont à pourvoir et le métier recrute. Dans les zones plus denses en termes de population, il est plus aisé de trouver un emploi. Il faut savoir qu’après avoir obtenu le diplôme d’Etat de préparateur en pharmacie, la majeure partie des postes se trouvent directement en pharmacie (85 %).

Devenir cadre de santé ou formateur

Avec de l’expérience, vous pouvez prétendre devenir cadre de santé, en passant un concours (4 ans d’expérience minimum). Si vous comptez faire de la formation, un minimum de 5 années d’expérience sera requis : vous devrez vous-même suivre une formation afin d’accéder à ces fonctions supplémentaires.

Vous avez envie de découvrir les métiers de préparateur en pharmacie en officine ou dans le secteur hospitalier ? Renseignez-vous en CFA ou en lycée professionnel : la formation est courte et professionnalisante et peut être suivie dans plusieurs villes de France.