Madame, connaissez-vous la côte d’émeraude ?

La côte d'émeraude nous fascine

Située au nord de la Bretagne, la côte d’émeraude longe Cancale jusqu’au Cap Fréhel.

Si vous ne la connaissez pas, venez la découvrir le temps d’un week-end. Sans  hésitation, elle saura vous captiver.

Voici 4 raisons principales qui justifient cette affirmation :

   
La côte d’émeraude est l’endroit idéal pour les amoureux de la randonnée et de la nature

Si vous aimez la randonnée pédestre, le contact avec la nature, vous serez émerveillée. La flore et la faune y sont très florissantes, sans compter la multitude d’oiseaux qui peuplent le bord de la mer. La côte offre  des vues magnifiques  tout le long du littoral. En période de grande marées et selon la météo, la mer peut sortir de ses gonds et montrer sa puissance. Des vagues géantes se déchaînent offrant un spectacle merveilleux de la grandeur  des éléments naturels.


La côte d’émeraude est un lieu de  bien-être pour le corps et l’esprit

Si vous avez besoin de vous oxygéner et de prendre un temps de repos,  c’est l’endroit idéal pour vous ressourcer. Le chant des mouettes, le bruit des vagues, l’air iodé vous aideront à retrouver  du tonus et de la  sérénité. C’est un  arrêt momentané  pour vous recentrer.

La côte d’émeraude  est  réputée pour ses plages

Saint Malo, Dinard, St Briac, St Lunaire   et bien d’autres stations balnéaires font le charme  de la côte bretonne.  L’été, les vacanciers profitent pleinement de ces plages.  Si vous aimez vous baigner et bronzer,  venez  les découvrir ainsi que les  criques sauvages.


La côte d’émeraude  est une source d’inspiration pour les artistes


Si vous êtes un esprit créatif,  et que vous aimez peindre ou photographier, elle  saura vous subjuguer. Beaucoup d’artistes aiment  reproduire cette côte bretonne car elle offre des  paysages maritimes sublimes. 

partager
Share on LinkedInFlattr the authorTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestDigg thisShare on TumblrShare on StumbleUponShare on Reddit

Be the first to comment on "Madame, connaissez-vous la côte d’émeraude ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


dix-sept − 14 =