débouchées ressources humaines
Entreprise

Quelles perspectives après un master RH ?

Le diplôme de Master RH est un atout stratégique majeur dans le monde professionnel moderne. En effet, les titulaires de Master RH sont formés sur une période de 5 ans après le Baccalauréat, dans le but d’administrer le personnel, de gérer le recrutement, la formation et d’améliorer les conditions de travail. Deux perspectives s’offrent aux diplômés du Master RH dès la sortie du diplôme : la poursuite des études en faisant un Master Spécialisé RH ou se lancer dans la vie active, grâce à l’expérience acquise pendant les stages effectués tout le long de la formation. Découvrez davantage les perspectives après un master RH à travers cet article.

Lire également : Directrice d'entreprise, comment bien organiser son séminaire d’entreprise à Paris ?

Poursuivre les études en Master Spécialisé RH et enrichir ses compétences

responsable RH au travail

Le Master spécialisé RH est un programme académique destiné à former des cadres de la fonction RH. C’est une formation qui peut être faite en une année à temps plein ou en alternance via un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Dès la sortie du diplôme, les titulaires du Master spécialisé RH se voient alors conférer le grade de Bac +6.

A découvrir également : Qu'est ce que la solution Cisco Meraki ?

Programme du Master Spécialisé RH (MS RH)

Le programme du Master ou Mastère RH (selon le type d’école) repose sur un tronc commun qui édifie les apprenants sur le droit français et européen, la géopolitique, les relations sociales, l’économie, le marketing, la communication, les stratégies d’entreprise, le développement durable et les systèmes d’information. L’année académique se termine par un stage de 4 à 6 mois au sein d’une entreprise (locale ou étrangère) à l’issue duquel l’étudiant devra présenter une thèse professionnelle.

Intégration un MS RH

Les étudiants peuvent intégrer un MS RH au sein des divers établissements agréés proposant la formation. Elle se fait en général via des études de dossiers, entretiens et tests. Pour les plus sélectifs, elle se fait via un concours. Cette formation est accessible aux étudiants issus d’une école de commerce, d’ingénieurs ainsi que les universitaires (bac +5 ou bac +4 avec au moins 3 ans d’expérience professionnelle). Les titulaires d’un diplôme étranger équivalent peuvent également intégrer un MS RH.

Les débouchés du Master Spécialisé RH

Les étudiants diplômés d’un MS RH pourront exercer en tant que Directeurs (Rémunération, Relations Internationales, Formation, Diversité, DRH, Dirigeants d’entreprise…) ou Consultants RH.

Se lancer dans la vie active et pratiquer les métiers accessibles dès la sortie du diplôme

Dès la sortie du diplôme, les titulaires de Master RH peuvent exercer aussi bien dans des PME que dans les grandes entreprises. Les exemples concrets des métiers sont divers et variés.

Le métier de Directeur de Ressources Humaines

Le directeur des ressources humaines (DRH) gère le pôle RH, décide de la stratégie de l’entreprise en RH et en assure le suivi et la réalisation. Le DRH possède deux grands domaines de compétence : la gestion administrative du personnel et la gestion globale des ressources humaines. La définition de la ligne politique RH de l’entreprise qui l’emploie constitue ses activités principales. C’est un véritable manager. Il se charge de certains recrutements, de la motivation des équipes, du développement des compétences et de l’impulsion des projets RH.

Pour être efficace et assurer parfaitement la gestion des équipes, le DRH se doit de posséder certaines qualités personnelles. Il doit notamment avoir un bon relationnel (écoute, compréhension, motivation), une forte personnalité (porte-parole de l’entreprise lors des négociations) et une grande capacité d’anticipation (évolutions et risques).

Le métier de Juriste social

Le juriste social assiste et conseille le département RH sur la législation du travail. Il doit toujours avoir l’information des différentes évolutions utiles à l’entreprise sur le droit du travail. Dans ce sens, il se forme perpétuellement et assiste à des conférences, des formations et des colloques. Sur le plan social, il est chargé de la gestion complète de tous les dossiers liés aux licenciements, aux contrats de travail et aux plans sociaux.

C’est un élément à part entière des ressources humaines. Il assure également un rôle de conseiller juridique et social mais ce n’est pas un avocat. Cette position implique une parfaite connaissance (pratique et théorique) du droit social, du Code du travail et de la jurisprudence. Les qualités requises sont la rigueur, l’analyse, l’impartialité et le sens du contact.

Devenir Contrôleur de gestion sociale

Le contrôleur de gestion sociale touche simultanément les RH et la finance. Il analyse l’ensemble des données sociales de l’entreprise (absentéisme des salariés, recrutement, grèves, congés, etc.) collectées à l’issue d’enquêtes quotidiennes et d’études chiffrées. Sa grande connaissance du secteur social lui permet de prévoir les dérives RH et financières éventuelles dans l’entreprise et de proposer des solutions efficaces. Le métier de contrôleur de gestion sociale requiert de la rigueur, de l’autonomie, un bon sens du contact et de grandes capacités d’adaptation et d’analyse.

Le métier de Consultant RH

Un consultant RH accompagne et conseille les entreprises dans leur stratégie RH (recrutement, rémunération, formation). Il analyse et propose quotidiennement des plans d’action sur mesures capables d’améliorer les stratégies de ses clients (entreprises). Un consultant RH se doit d’avoir un bon sens de l’écoute, une capacité d’analyse aiguisée et une force de proposition remarquable.

Pour conclure, de multiples perspectives sont à la disposition des diplômés en Master RH. Dès la sortie du diplôme, ceux-ci peuvent choisir de se lancer directement dans la vie active ou passer d’abord par un Master Spécialisé RH. Chacun des choix débouche sur des métiers intéressants et importants dans la vie de l’entreprise.