Auto

Quelle cylindrée scooter sans permis ?

3.4 / 5 ( 8

Le scooter électrique est écologique, rapide et économique. Son achat permet de bénéficier de certaines subventions financières. Il s’agit en effet d’un de ces véhicules que l’Union européenne souhaite promouvoir en raison de leur caractère respectueux de l’environnement. S’il a le vent aujourd’hui, c’est aussi parce qu’il est possible de le conduire sans permis votes ) . Attention cependant, il y a quelques critères qui définissent cette possibilité, donc afin de ne pas vous offenser, soyez conscient de celui-ci maintenant.

A voir aussi : Quel est le 4x4 qui consomme le moins ?

Contenu

  • 1 Quand un scooter électrique peut-il être conduit sans licence ?
  • 2 Devrait-on délivrer un permis SSB ou AM ?
  • 3 Quels sont les règlements pour conduire un scooter électrique sans permis ?
    • 3.1 Immatriculation des véhicules :
    • 3.2 Assurance :
  • 4 Quelles sont les exigences de sécurité ?
  • 5 Quels sont les avantages de scooter électrique ?

Quand puis-je conduire un scooter électrique sans licence ?

A lire aussi : Quel est l'intérêt d'une voiture hybride ?

Conduite d’un scooter électrique sans permis Conduire un scooter électrique sans permis est possible lorsque les critères suivants sont remplis :

  • la puissance maximale du moteur du véhicule ne doit pas dépasser 4 000 watts, c’est-à-dire un scooter de 50 cm3 ;
  • la vitesse de l’engin est limitée à 50 km/h et tous les modèles qui peuvent être conduits sans permis ont été bridés de manière à ne pas dépasser ce seuil ;
  • la taille du véhicule est assez petite ;
  • Le modèle se compose uniquement des éléments de base à savoir les deux roues, le siège, le guidon et la planche qui sert de trait d’union entre le siège et le guidon. Il doit alors être facile à manipuler ;
  • le véhicule doit être équipé de toutes les caractéristiques de sécurité requises par les consignes de sécurité routière. Cela inclut les phares, les freins, les clignotants…

Si votre véhicule répond à ses exigences, vous le conduisez sans avoir besoin d’un permis. Vous êtes autorisé à voyager entre les voitures , mais aussi sur des voies normalement interdites aux voitures. Dans tous les cas, il est nécessaire de rester prudent et bien sûr porter la sécurité.

  • Lire aussi — Trottinette électrique : pouvons-nous rouler sous la pluie ?

Devrions-nous avoir un permis SSB ou AM ?

Quand on dit que vous pouvez conduire un scooter électrique sans licence , cela signifie que vous n’avez pas besoin d’une licence A, A1, A2 ou B. Cependant, il est souvent nécessaire d’avoir un AM , anciennement connu sous le nom BSR (brevet de sécurité routière). Plusieurs cas peuvent survenir :

  • vous avez 14 ans et souhaitez conduire un scooter électrique : dans ce cas, vous devez suivre des cours théoriques d’une école de conduite ou de votre école pour obtenir le permis de conduire AM ;
  • vous êtes né avant le 31 décembre 1987 : cela vous permet de conduire un scooter électrique sans avoir besoin d’un permis ou d’un SSB ;
  • vous êtes né après le 1er janvier 1988, avoir un BSR est obligatoire de conduire un scooter électrique ;
  • Vous détenez déjà le permis de conduire B, vous pouvez conduire un scooter électrique librement.

D’ un point de vue général, les scooters électriques ont été conçus pour les jeunes, mais les adultes peuvent également l’utiliser. Leur objectif est de permettre aux mineurs d’avoir un véhicule indépendant pour aller à l’école sans être coincés dans les embouteillages. Compte tenu des performances limitées des équipements, leur sécurité est renforcée sans compter l’obligation de protection contre l’usure.

Quels sont les règlements pour conduire un scooter électrique sans permis ?

En dehors de la question sur le permis, tout conducteur de scooter électrique, avec ou sans permis, doit se conformer à certaines réglementationsRéglementation pour la conduite sans permis d’un scooter électrique .

Immatriculation du véhicule :

Tous les Véhicules circulant en France doivent être immatriculés , même les modèles sans permis. Pour obtenir cet enregistrement, vous devez d’abord enregistrer le scooter auprès de l’UTAC, les laboratoires compétents rattachés au ministère des Transports.

Afin de ne pas avoir à entreprendre ce processus, il est possible d’acheter un scooter déjà approuvé. Le vendeur devra alors vous remettre le certificat d’agrément lors de l’achat.

Une fois que vous disposez de ce document précieux, vous devez contacter les autorités compétentes pour demander la carte grise. Après quoi, vous obtiendrez un numéro de licence qui devra être fixé au scooter via la plaque d’immatriculation.

Assurance :

Le scooter électrique doit être assuré que vous le conduisiez avec ou sans permis. La garantie minimale est la formule du tiers qui inclut la responsabilité civile. Cela couvre les dommages en cas d’accident responsable. Il convient de souligner que l’assurance est obligatoire. Si vous ne vous y êtes pas abonné et qu’un accident se produit, vous êtes exposé à des poursuites judiciaires.

Pour une couverture plus large, vous pouvez opter pour une garantie tous risques . Il couvre également les blessures corporelles que vous pouvez attraper même en cas d’accident responsable.

D’ autres garanties facultatives existent, mais c’est à vous de voir celles qui vous conviennent le mieux. Dans tous les cas, il convient de noter que les contributions pour assurer un scooter électrique sont moins chères que les primes pour un scooter conventionnel. On estime que ces véhicules sont moins sujets aux accidents.

Quelles sont les exigences de sécurité ?

En ce qui concerne la sécurité, le conducteur de scooter électrique sans licence est soumis aux mêmes obligations que ceux qui conduisent une plus grande capacité cubique. Ils doivent alors :

  • porter un casque conforme aux normes en vigueur ;
  • porter des gants répondant aux exigences des normes CE ;
  • veiller à ce que leur véhicule soit équipé des éléments suivants : feux stop, rétroviseur gauche, catadioptre à l’avant, à l’arrière et sur le côté latéral du deux-roues. Il est également conseillé d’avoir des feux clignotants. Ceux-ci ne sont pas obligatoires, mais sont pratiques et sûrs surtout si vous êtes habitué à conduire la nuit.

Quels sont les avantages de scooter électrique ?

De plus en plus de conducteurs de moto se convertissent en scooter électrique. Il faut dire que ce véhicule offre de nombreux avantagesLes avantages du scooter électrique tels que :

  • économies : puisque le véhicule fonctionne à l’électricité grâce à une batterie, il n’a pas besoin de carburant pour rouler. Vous avez juste besoin de charger la batterie bien quand elle est plate. Vous réalisez ensuite des économies intéressantes puisque l’électricité coûte moins cher que le carburant. En outre, il est possible de recharger la batterie sur des bornes publiques ou sur une prise de courant conventionnelle ;
  • avantages écologiques : puisqu’il ne nécessite pas de carburant, le scooter électrique n’émet pas de dioxyde de carbone polluant. C’est l’une des raisons pour lesquelles le Gouvernement souhaite la promouvoir ;
  • Son côté calme : le scooter électrique est très silencieux par rapport aux motos et scooters classiques. Pour les motards, il faudra du temps pour s’adapter au silence puisqu’ils sont habitués au bruit du moteur ;
  • coût : bien que son prix puisse être hors du début, il s’agit d’un investissement à long terme. L’amortissement est assez rapide et une fois acheté, le scooter nécessite très peu d’entretien contrairement au scooter classique. En outre, il est nécessaire de savoir qu’il est possible d’obtenir une prime pour son achat à condition d’acheter un nouveau modèle. Les modèles d’occasion sont également disponibles, mais sans possibilité de toucher le rime.